👈 Retour sur le blog

STEADXP+ Toute mon expérience !

SteadXP est un stabilisateur méca-numérique amélioré. Qu’est-ce que c’est que ça veut dire ma dicotomie ?

C’est une boite noir avec capteur gyroscopique et accéléromètre (hardware) qui se fixe sur la caméra et enregistre les données de mouvements. Et on utilise le logiciel (software) SteadXP pour sabiliser la vidéo enregistrée. Il n’y aura pas d’artefact dans l’image (pas comme les stabilisation d’Adobe, Resolve, ou autre truc qui passe par une analyse de l’image).

Seulement, il faut un minimum savoir l’utiliser !

Ce qu’il faut savoir.

Tout d’abord, quand vous achetez un SteadXP+, il faut penser à acheter une batterie de GoPro 3, une micro SD  - problème de compatibilité avec certaines - ainsi qu’un câble Jack-Jack 3.5mm, ce n’est pas fourni dans la boîte.


Puis, quand vous avez un SteadXP, vous avez besoin de connaître plusieurs éléments :

Attention 🚨

Pour moi, ces problèmes n’empêche pas d’avoir un steadXP, parce que c’est un produit qui m’a vraiment séduit et qui m’est vraiment très utile !
Anciennement sur sony A7SII, Entre temps sur un Sony A7III (qui ne fonctionnait pas…:/) maintenant sur le beau Fuji X-T3. J’ai toujours ce boitier dans mon sac pour voyager léger tout en ayant la possibilité de faire des plans stables.

J’ai aussi un steadXP@ pour une gopro 4 black ! J’expliquerai quelques plus et moins sur ce produit également ! C’est l’équivalent du hypersmooth de la gopro 8 (ma gopro 7 n’est pas aussi stable). Sauf que c’est la 3 ou la 4, toujours très foncitonnel, surtout avec ce petit SteadXP@.

Passons aux différentes étapes pour faire fonctionner correctement et à 98% sûr votre SteadXP :

  1. mesurer la valeur rolling shutter
  2. Calibrer son optique
  3. Comment bien filmer
  4. Stabiliser rapidement

1. Mesurer la valeur du rolling shutter

Il y a différentes manières de calculer le rolling shutter. Elles sont toutes plus ou moins précises (généralement plus moins que plus.)

technique utilisant des flahs d’appareil photo avec cadence de flash définie : https://www.youtube.com/watch?v=8ezBVEkO3kY 

technique utilisant un tourne disque avec un object vertical (peut-être réalisé avec un vélo, une moto ou une voiture se déplaçant à vitesse linéaire avec un baton vertical) : https://www.youtube.com/watch?v=0VbqE9Vtlls

Technique utilisant un logiciel se nommant Syntheyes et avec un pluggin écrit en python si j’ai bien compris… Peut-être qu’on pourra utiliser un plug similaire dans resolve ou autre logiciel un jour x)

https://www.youtube.com/watch?v=LgWscUOse_c

Sinon, une base de donnée déjà bien remplie ! On peut leur envoyer un mail également avec une vidéo. C’est sur base du volontariat il me semble, soyez sympa ! :D

http://www.dvxuser.com/V6/showthread.php?303559-Measuring-rolling-shutter-put-a-number-on-this-issue!&highlight=rolling+shutter

Dans un premier temps, je ne vais pas aller beaucoup plus loin, si vous êtes curieux, n’hésitez pas à visionner ces vidéos pour comprendre.

Sinon, envoyez un mail à support@steadxp.com, ils vont vous demander de faire des mouvements particuliers à la caméra (droite/gauche et haut/bas en coup sec, avec une ligne vertical minimum dans l’image. Il faut aussi préciser avec quel objectif et à quelle focale c’est filmé). Le rolling shutter sera différent selon le crop de votre capteur, et que vous filmez en 4K DCI, UHD, FHD, etc… Mais également en 24p, 25p, 30p, etc…

2. Calibrer son optique

Alors là… C’est le nerf de la guerre pour tout le monde. C’est LE point négatif du SteadXP qui fait fuir directement beaucoup de personnes. Alors qu’en réalité, il n’y a pas raison de fuir. Vous prenez 1/2 journée pour faire ça, et ensuite vous n’avez plus à y toucher !

À savoir : un objectif en fish-eye sera extrèmement difficile à faire. Une optique parfaite pour s’échauffer est entre 21mm et 28mm pour un capteur Full Frame (capteur 24x36mm)

Partie Caméra

Quelques réglages caméra pour faire la calibration parfaitement.

Shutter speed -> 1/1000
Stabilisateur capteur & optique -> OFF

Si vous utiliser votre objectif avec un filtre, mettez le, car ça change un peu les caractéristiques optiques ! :)

Veillez à bien exposer votre image. Pour voir l’échiquier fourni par steadxp parfaitement.

Le plus important, est de respecter ces deux règles :

Comment je filme le gauche cadre :


Je place les points gauche sur les deux angles gauche de ma caméra. Puis je recule (en gardant l’angle d’environ 25°) jusqu’à atteindre la ligne bleu situé à gauche de l’échiquier. ATTENTION à toujours avoir le côté droit de l’échiquier dans le cadre !

Comment je filme le coin en bas à droite :

Je place le point en bas à droite sur l’angle en bas à droite de ma caméra. je fais bien attention à avoir le point en haut à gauche approximativement dans la diagonale. ATTENTION à toujours avoir les deux autre points bleu dans le cadre. Après, reculer comme précédemment, jusqu’à la jonction des deux lignes bleu (respectivement ligne bas cadre et droite cadre).

Partie software

Pour cette partie, il vous faut donc télécharger le software (Logique !) ;) Rendez-vous sur le site de SteadXP, si vous n’avez pas accès à l’onglet software, demandez juste vos identifiant à l’équipe steadXP par mail (software@steadxp.com ou support@steadxp.com)

Une fois le logiciel entre mes mains, je clique sur  et je vais chercher le clip de l’échiquier que j’ai fait !

Choisissez votre appareil, tous les réglages. Pour le dernier, se référer à la valeur de rolling shutter. en milliseconde, et il faut la diviser par le nombre de pixels vertical (1920*1080 = 1080 pour fullHD ou 3840*2160 = 2160 pour UltraHD) soit j’ai filmé en UHD et en 30p avec mon X-T3 donc je regarde dans la liste :

🚨ATTENTION, LES VALEURS STEAD XP NE PRENNENT PAS EN COMPTE LA VITESSE D’IMAGE. A 30p, LA VALEUR ROLLING SHUTTER N’EST PAS LA MÊME QU’A 24p !!!

Pour l’X-T3, voici la liste de rolling shutter qui fonctionne pour moi (valeurs trouvées ici : https://youtu.be/eFaxfOMZa_o?t=509)

UHD 25p = 18.1ms
UHD 50p = 14.1ms
FHD 25 & 50p = 11.4ms
FHD 100p = 5.2ms


18.1/2160 = 0,00837963 (valeur que je rentre dans le logiciel section rolling shutter.)

Ensuite dans la seconde partie du logiciel, je choisi 4 valeurs de cadres différentes par côté la première est au niveau des points bleus, la dernière au niveau des lignes bleues (4 pour gauche, 4 pour droite, 4 pour bas, 4 pour haut, 4 pour coin haut droit, 4 pour coin haut gauche, 4 pour coin bas droit, 4 pour coin bas gauche. L’ordre n’a pas d’importance) et je lance l’analyse.

Je check bien qu’il y ai au moins un plan par côté qui fonctionne ils ont maintenant ajouté les côté fonctionnels en vert et les non fonctionnels en rouge. Si je n’ai pas tout les côté fonctionnels, je retourne à la fenêtre précédente et rajoutes des points ! Si ça ne fonctionne toujours pas, ne perdez pas de temps et refaites une vidéo de calibration plus propre !

Voilà, tout est bon pour moi, vous pouvez même voir des petites informations sur comment exactement parfaitement bien filmer l’échiquier. j’ai fait ma première calibration de mon X-T3 en même temps que l’écriture de cet article !

3. Comment bien filmer

On attaque alors la partie la plus intéressante de ce produit. Mais c’est également une des parties la plus courte… Car il faut juste brancher le steadXP attendre que le clignotement orange rouge change et clignote en vert, et on est parti.

S’il continu à clignoter avec que du rouge ou que du orange ça veut dire que votre batterie n’est pas pleine ! Ne vous inquiétez pas, vous avez au moins 12 à 24h d’autonomie encore ^^’. Ou si il clignote rouge par séquence de trois flash… ça veut dire que votre carte SD n’est pas compatible ou mal formaté. Donc premièrement, formatez là en FAT16 ou FAT32. Puis si ça ne fonctionne pas, il faut acheter une autre marque. pour ma part, j’ai une “lexar 300x microSDHC U1 classe 10 de 32Go” (avec une carte sd de 1Go, on peut déjà enregistrer BEAUCOUP de données!).

Maintenant, il faut qu’on parle des réglages caméras… Parce qu’il y a des réglages à absolument faire pour avoir un clip potable et s’assurer du meilleur clip ! Alors, il vous faut oublier la règle des 180°. Heureusement pour les fan de flou de bouger, il y a dans le logiciel maintenant un réglage pour rajouter du flou (blur) dans la fenêtre preview.

Les réglages à faire sont :

Tout est bien, on lance l’enregistrement sur l’appareil photo. Pour un fonctionnement parfait, vous cherchez un cadre dégagé et lointain (plus de 5 mètres si possible) et vous faite un mouvement brusque en tilt (haut / bas) avec votre poignet. Ne vous inquiétez pas, si vous filmer toujours de la même façon, c’est toujours la même valeur de décalage qui ressort (testé et approuvé sur A7SII, A7III et X-T3 pour un même câble jack, la valeur restait constante entre chaques plan, attention, la valeur change pour un film avec un shutter de 1/100 et un shutter de 1/2000 ou autre.). Mais si par malheur, vous oubliez de faire votre mouvement de synchro… Etttttt si vous avez une calibration parfaite, le logiciel retrouvera à coup, presque sûr, le décalage. C’est plutôt bien fait, à condition que vous travaillez bien en amont (je vous l’ai dit, le plus gros problème de ce produit est la calibration !)

Premier gros conseil pour filmer avec votre SteadXP : C’est un instrument plutôt magique qui va pouvoir souvent sauver vos plan, lorsque vous filmer à main lever en skiant, ou en faisant du vélo, ou dans une voiture… Mais plus la captation est sans tremblement ou vibrations, moins la stabilisation croppera en post-prod, donc “meilleure” elle sera !

Un second gros conseil pour filmer avec votre steadXP. Bien qu’ils aient rajouté dans le logiciel, la possibilité de faire une batch list - lot de clip à traiter - c’est toujours pas pratique de filmer plein de petits clips ! Maximisez donc vos plan en gros plan séquences, pour n’en stabiliser que un ! Sinon, dans le groupe “SteadXP Explorer” sur facebook, https://www.facebook.com/fred.carneiro/videos/1979728222083197/ ici, un mec utilise un logiciel de macro appelé “mini mouse” pour faire des stabilisations de masse et en automation ! Chose que je n’ai pas testé.

Je vais parler un chouille du SteadXP@ pour GoPro. Le plus gros problème est dans cette partie. Okay le produit stabilize au taquet ! Mais par contre, la nuit, vous ne pouvez régler le shutter qu’à 1/200 (et ce que donc pour du sport et des gros tremblements, vous aurez toujours du “jello effect”, ou flou de bouger. Donc ça devient très limité. En plein jour, ça fonctionne parfaitement par contre !

4. Stabiliser

Je reviens sur la partie logiciel, tout d’abord, je tiens à dire que il n’y a pas de manière de faire précise pour l’organisation. Je vous donne néanmoins ma méthodologie. maintenant que j’ai bien tout filmé conformément aux règles à suivre.

Ici quand même la méthodo de SteadXP : https://steadxp.com/produit/software/steadxp-software/

Dans la fenêtre Input :

Dans la fenêtre Sync :

ensuite je vais dans la partie “synch” (changement automatique). Une fois là, j’attend que l’auto-synch se fasse.

Comment savoir si la synchro est bonne :

Vous voyez donc sur la fenêtre moniteur la vidéo. Celle-ci a fait léger saut, comme si ça passait d’un image à la suivante. plus le saut d’image est faible, plus la synchro est bonne. Si vous ne voyez pas de saut, c’est que vous êtes sur une image sans mouvement (d’où le mouvement de synchro à faire), ou que la synchro est parfaite !

Vous pouvez donc valider, ou pour essayer une autre valeur de synchro auto, mettre le curseur à un autre endroit de la timeline (seul la moitié basse de la timeline est cliquable) et taper retry ! Quand tout est bon (les deux images se superposent presque sans saut d’image, et que la valeur de synchro est plus ou moins entre -40 et 40ms.

C’est parfait ! (pour moi, la valeur de synchro est à -44,5ms), j’utilise un cable tout petit et plaqué or. Avant, j’utilisais un bête câble de 30cm en vieux métal, et la valeur se trouvait au alentour de 15ms.

Dans la fenêtre Preview :

C’est des profils que vous pouvez choisir, ils sont très bien décrit par leurs noms ! sauf le dernier, qui n’a pas de différence avec le gimbal effect (sauf le flou ajouté avec obturateur à 120°) Je l’ai personnellement réécrit en désactivant le “pitch” qui inhibe les pas (mouvement haut/bas quand on marche)

Voilà ce que ça donne pour mon profil Vlogger. Ces trois valeur sont des valeurs de rotations, comme pour un Gimbal (Zhiyun Crane V2 par exemple)

Si vous choisissez le profil tripod (trépied) vous verrez ces trois cases décoché, et le plan sera alors fixe !

Ce curseur permet de régler le “taux” de stabilisation, plus c’est faible, moins ça réduit les mouvement de vibrations, plus c’est haut, plus ça fluidifie le mouvement.

Ce curseur permet de créer un contour virtuel en fonction des images précédentes et suivantes. Il marche pas mal pour sauver des plans de temps en temps. Mais je le désactive généralement et privilégie un crop plus important et une image plus propre. (Je l’ai d’ailleurs désactivé pour tous les profils, sauf le Vlogger -que j’ai remonté à 10 pour avoir plus d’image calculé-) !

Ce curseur est donc le crop que vous allez appliquer. Il est de base sur 80, ce qui veut dire : 80% de votre plan. Je l’utilise des fois à 120% pour recrop après au montage. Sinon, on peut l’utiliser à 50% pour jouer dans le cadre.

Optimize crée des points clef pour ne jamais avoir de bordures noires dans le cadre. si vous avez un niveau de stabilisation trop élevé, il va aller à l’encontre de votre StabLevel. Mais vous n’aurez plus de bordures noires (des fois un peu pour une stab trop élevé et des fois, il provoque des accoups si vous avez filmé trop violent !)

dévoile les éléments suivants :

”Flou” en français. Vous permet de recréer du flou de mouvement, car vous n’en avez pas après avoir filmé avec un shutter très élevé.

Vous permet de gérer directement une sortie avec un ratio spécial. Il mériterait d’avoir beaucoup plus de choix à mon goût, vu que cette option existe !

Un paramètre que je n’ai pas à expliquer je pense ! Mais personnellement, si j’ai un film en 4k, j’export soit en 2,7k ce qui downscale un peu, soit j’upscale en 4k pour avoir la meilleure qualité possible.

C’est l’encodage de sortie. Si vous filmez avec un DSLR, dans tous les cas, vous ne perdrez pas de données. Je conseille l’encodage Apple Pro Res qui est un codec intra-frame. Donc qui demande moins de ressources au montage ! (Et qui s’exporte plus vite !)

Je pense que vous avez maintenant toutes les armes en main pour faire de bonnes stabilisations du feu de dieux !!!

J’oubliais, pour vous faciliter la vie :  en haut sur la taskbar, vous avez ça. ça vous permet de créer une file d’attente. Je clique sur “add to render queu” (ajouter à la file d’attente) et ça me met le projet dans une file d’attente. (je conseille d’enregistrer les projets. J’ai déjà cliquer sur “clear render queue”  sans faire exprès, après y avoir ajouté une trentaine de projets...

5. Utiliser l’outil au max !

J’ai donc toute la base. Il ne manque plus qu’un petit élément : la personnalisation et la possibilité de travailler mon plan. Ce qui est un des gros avantages (en plus de tout les autres énoncés au dessus).

Lorsque je clique sur Détails à gauche de la timeline ici, j’ai donc quelque chose comme ça. Les barres grises que je vois sur ce schéma sont des points clefs ! et le niveau de stabilisation va alors rajouter des points clefs (surement les lisser aussi !) on a un trait vert, un trait bleu et un trait rouge pour respectivement le Roll, le Pitch et le Yaw ! On a également une barre de défilement en bleu, en dessous de la timeline !

Lorsque je clic sur le bouton “optimize”, j’ai directement un truc comme ça. Le rectangle blanc, vide à droite, est mon curseur de lecture. Les grands rectangle sont des points clefs, les bleus sont les points clefs que j’ai moi-même ajouté. (pour ajouter un point clef, il faut “double-clic” sur la moitié basse de la timeline.)

Les petites barres jaunes et rouge sont des barres qui indiquent où est mon image :

On peut en tout cas, recréer ou modifier ces points clefs pour construire le chemin que l’on veut à notre guise !

Bien sûr, ces infos sont basées sur ma propre expérience, étant donné qu’on n’a pas beaucoup d’info du côté du manuel… Mais vous inquiétez pas, c’est plutôt juste je crois x)

J’ai fini d’écrire cet article le 25/05/2020. N’ayant pas énormément de changement par rapport à ce que je viens d’écrire mais ayant quand même augmenté l’expérience utilisateur, je vous laisse lire la ReleaseNote de ce jour https://steadxp.com/wp-content/download/release_note_v1_0_9.pdf

__

SteadXP est un produit génial qui n’a qu’à évoluer !

Un partenariat avec une caméra tel que la Blackmagic URSA ou la prochaine blackmagic pocket serait tellement une dinguerie !

Mais tel quel, il a beaucoup de défaut mais énormément d’avantage. Il ne correspond peut-être pas à vos attentes, mais il correspondra aux attentes d’autres personnes, c’est sûr !